Bien être au travail

Etre bien tout simplement !

8 conseils anti-stress avant de prendre l’avion

Par Nathalie Faure – Le 12 avr 2016 à 16h24

Aérodromophobie ou aviophobie : la peur de prendre l’avion est un mal très handicapant dans la vie professionnelle ou personnelle.
 Plusieurs techniques permettent d’y remédier.

Les symptômes

Cela se traduit par des manifestations physiologiques d’inconfort : 
maux de ventre, nausées, picotements dans les doigts, bouche sèche, mains moites, tremblements.
 Les causes peuvent être multiples : peur du vide, de ne pouvoir contrôler les événements, des espaces clos ou de la foule.
  Si cette peur va jusqu’à l’évitement, il est important de demander l’aide d’un professionnel.
En prévention

1 – Mettre des mots sur sa peur peut avoir un effet calmant, de même que la reconnaître. La sophrologie, l’hypnose, le déconditionnement par la visualisation, les stages antistress ou les groupes de paroles sont des atouts pour surmonter cette peur.

2 – Faire des maquettes d’avion, acheter les avions miniatures, lire des histoires d’avion à ses petits-enfants : tout ce qui contribue à visualiser ce mode de transport peut aider à surmonter le stress qu’il génère.

3 – La veille et le jour du départ, pour toutes les angoisses d’anticipation, Gelsemium 15CH ( 2 à 3 gr, 2 fois par jour), agit sur la sécrétion de l’allopregnanolone, un neurostéroïde qui produit des effets analgésiques, anxiolytiques et neuroprotecteurs.

4 – 100% naturel et bio, 2 à 3 granules sous la langue 1 à 2 fois par jour,  Emergency Remedy (Fleurs de Bach, Kosmeo).
En cas de crise

5 – Pour éviter les crises de panique, arrivez tôt à l’aéroport, mettez des vêtements confortables, prévenez le personnel de bord en montant dans l’avion.

6 – Une fois assis, recentrez-vous sur une partie de votre 
corps (le pouce droit par exemple) en fermant les yeux : cet exercice aide à réguler les émotions.

7 – Cherchez à vous distraire par la lecture, la 
musique, contrôler votre respiration, ayez des petits rituels, des gris-gris, des objets « doudous » qui rassurent.

8 – 2 pulvérisations, à renouveler au besoin, de Rescue en spray (Fleur de Bach), facile à avoir sur soi.
Le plus efficace

Les thérapies comportementales peuvent aider à comprendre l’origine de ses peurs et permettre de s’en débarrasser.

L’ordonnance médecine naturelle: Apaisante, l’huile essentielle de laurier noble : déposer trois gouttes sur le pli du poignet et respirer.

Merci à Micheline Vermont, praticienne en développement personnel (92) et à la Pharmacie des Ternes (75017).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 21 avril 2016 par dans être bien.
%d blogueurs aiment cette page :